Imprimer

L’érudit du Yemen Cheikh Mohammad bin ‘Abdil-Wahhâb Al-Wasâbî juge Yahyâ Al-Hajourî comme étant un innovateur

Écrit par Sheikh Mohammad bin ‘Abdil-Wahhâb Al-Wasâbî. Publié dans Articles

L’érudit du Yemen Cheikh Mohammad bin ‘Abdil-Wahhâb Al-Wasâbî juge Yahyâ Al-Hajourî comme étant un innovateur :
Cheikh Mohammad bin ‘Abdil-Wahhâb Al-Wasâbî (Qu'Allah le préserve) :

La question suivante fut posée à l’érudit et savant du Yémen Cheikh Mohammad bin Abdil-Wahhâb Al-Wasâbî qu’Allah le préserve et le récompense par Al-Firdaws Al-A’lâ : " Qu’Allah vous donne en bien ! La personne qui pose la question qu’Allah vous récompense par un bien dit : "Il se dit de vous qu’Allah vous préserve que vous avez jugé Al-Hajourî comme étant mécréant est-ce vrai ? Et que dites-vous à son sujet ? Qu’Allah vous récompense en bien !... "

La réponse du Cheikh : " Ceci est une parole fausse et ce n’est pas vrai ! Les Gens de la Sunnah ne jugent pas les musulmans comme étant mécréants. Cela fait partie des actes des Rawâfid qui jugent les musulmans comme étant mécréants et cela fait partie de la croyance des Khawârij qui jugent mécréant en fonction d’un grand péché (commis) tandis que les Gens de la Sunnah ils ne jugent pas les musulmans en fonction d’un grand péché (commis).

Al-Hajourî nous n’avons jamais dit qu’il est mécréant qu’Allah nous en préserve ! Et nous avons uniquement dit à son sujet que c’est un innovateur.

Il a innové dans la Religion d’Allah ce qui n’en fait pas partie, il a légiféré des législations au sujet desquelles Allah n’a fait descendre aucune preuve et celui qui fait en Islam une mauvaise action il aura alors le péché de cette mauvaise action et le péché de ceux qui le suivent dans cette mauvaise action jusqu’au Jour de la Résurrection sans que cela ne diminue en rien de leurs péchés.

Il a innové dans la Religion de nombreuses innovations (religieuses) et parmi elles à titre d’exemple et pas de manière exhaustive : S’il est en divergence avec une personne au sujet d’une affaire de l’ordre de l’effort d’interprétation par exemple sur Cheikh ‘Abder-Rahmân Al-‘Adanî : est-il un hizbî ou pas ?

Lui (Ndt : Yahyâ Al-Hajourî) dit que c’est un hizbî et le reste des chouioukhs (Ndt : Pluriel de cheikh) des Gens de la Sunnah et du Consensus ont dit : non c’est un sunnî et ce n’est pas un hizbî.

Regardez donc ce qu’il a fait avec les chouioukhs : il les a jugés innovateurs et égarés et pervers et il a coupé les liens et il a boycotté et il a ordonné cela à ses élèves de boycotter et ils ont sorti de nombreux fascicules et de nombreuses cassettes.

Nous lui disons : Ô toi ! Cela est une affaire parmi les affaires de l’ordre de l’effort d’interprétation ce n’est pas une affaire sur laquelle il y a un texte. Personne ne peut obliger à dire qu’untel est hizbî, toi tu as fait l’effort d’interprétation -et on dit cela si on a le bon soupçon envers toi que tu as dit cela en raison d’un effort d’interprétation si tu ne l’as pas dit par passion !

Et admettons que tu aies fait l’effort d’interprétation ou autre que toi a fait l’effort d’interprétation qu’untel est un hizbî, il est interdit de juger autrui comme étant égaré en raison de cela et de juger comme étant innovateur et de juger comme étant pervers et de juger comme étant hizbî et de juger comme étant libertin et qu’ils sont des libertins et qu’ils sont des pervers et qu’il sont… et qu’ils sont des comploteurs et qu’ils sont des traîtres ! C’est une affaire de l’ordre de l’effort d’interprétation, élargis donc ta vue !

Il a donc légiféré cette ignoble innovation (religieuse) : le boycott et couper les liens et l’opposition et ne pas saluer et ne pas parler et ce même si c’est pour de nombreuses années et tout cela pour une affaire de l’ordre de l’effort d’interprétation.

Il lui est obligatoire de se repentir à Allah de cette innovation (religieuse) qui est une innovation (religieuse) et un égarement et qui est considérée comme faisant partie des grands péchés.

Si les savants faisaient cela, si les pieux prédécesseurs avaient fait cela, si les quatre imams avaient fait cela il n’y aurait plus d’amour entre deux musulmans : le premier voit ceci et le deuxième voit cela et donc les liens sont coupés et ils se boycottent mutuellement.

L’amour ne resterait pas entre deux (personnes) et c’est pour cela que nous avons dit que c’est une innovation (religieuse).

Et également parmi les innovations (religieuses) qu’il a commises : le fait qu’il a rendu obligatoire aux autres de l’imiter aveuglément. Celui qui n’a pas le même avis que lui dans cette affaire il est alors boycotté et expulsé et il est (considéré comme) malade. Crains Allah !

Il t’est interdit d’obliger les gens à te suivre aveuglément : tu n’es ni un prophète ni un ange infaillible et tu ne reçois pas de révélation ; tu n’es qu’un être humain. Le fait que tu obliges les gens à te suivre aveuglément : et toi quelle est ta position ? Et toi untel quelle est ta position ? C’est-à-dire ou tu dis ce qu’il a dit ou tu es expulsé et boycotté et tu es malade. Il y a en cela le fait d’obliger les gens à suivre aveuglément et toi tu sais la position de Cheikh Mouqbil par rapport au suivi aveugle qu’il mettait en garde contre le suivi aveugle, contre le fait de le suivre aveuglément alors que toi tu obliges les gens à te suivre aveuglément à tel point que tu veux même obliger les chouioukhs à avoir le même avis que toi.

Cela est donc une innovation (religieuse) que d’obliger, obliger les gens de suivre aveuglément et aussi le fait de boycotter en raison d’affaires de l’ordre de l’effort d’interprétation. Ce sont donc deux innovations (religieuses) parmi de nombreuses innovations (religieuses).

Nous avons dit cela car la Religion c’est le conseil et Allah Le Très-Haut dit (ce dont la traduction du sens est) : " Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l’équité : cela est plus proche de la piété. " Sourate Al-Mâidah v.8.

Qu’Allah nous préserve que nous prenions pour juge la passion comme lui l’a fait lorsqu’il a pris pour juge la passion et nous ne disons que ce au sujet duquel nous pensons que cela nous rapproche d’Allah Le Très-Haut et que cela fait partie de la Religion et la Religion est le conseil et car cette innovation (religieuse) qui est un égarement : l’innovation qui consiste à boycotter en fonction d’affaires qui sont de l’ordre de l’effort d’interprétation ; si ses étudiants la prennent comme méthodologie ils sont alors en grand danger, en grand danger dans ce Bas-Monde et dans l’Au-Delà : la (traduction du sens de) la parole d’Allah dit : " Ou bien auraient-ils des associés (à Allah) qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu’Allah n’a jamais permises ? ". Sourate Ach-Chourâ v.21.

Et de même l’innovation (religieuse) d’obliger les gens à le suivre aveuglément est une innovation et un égarement au sujet de laquelle Allah n’a fait descendre aucune preuve. Allah dit (ce dont la traduction du sens est) : " Suivez ce qui vous a été descendu venant de votre Seigneur et ne suivez pas d’autres alliés que Lui. Mais vous vous souvenez peu ". Sourate Al-‘Arâf v.3.

Nous demandons à Allah Le Très-Haut de nous faciliter ainsi qu’à vous et à tous les musulmans ce qu’Il aime et ce dont Il est Satisfait. Et que les Prières et les Salutations d’Allah soient sur notre Prophète Mohammad ainsi que sa famille.


Ecouter le Cheikh :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.



Télécharger (PDF)| Télécharger (mp3) | Durée : 0 h 06 min

Source : http://www.olamayemen.net/default_ar.aspx?id=8546
Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman