Mise en garde

Regroupement des paroles des savants et des gens de science parmi les étudiants en science islamique tels que Cheikh Rabî’ Ibn Hadi Al-Madkhali, Cheikh Mohammad bin ‘Abdil-Wahhâb Al-Wasâbî, Cheikh 'Arafât Al-Mohammadî, Cheikh Abou ‘Ammâr ‘Alî Al-Houdayfî, au sujet de Yahyâ Al-Hajouri, sur ses erreurs et ses déviances...

Imprimer

Mise en garde de Cheikh Rabî’ contre Yahyâ Al-Hajourî

Écrit par Sheikh Rabî’Ibn Hadi Al-Madkhali. Publié dans Articles

Mise en garde de Cheikh Rabî’ contre Yahyâ Al-Hajourî :
L'Eminant savant Cheikh Rabî’Ibn Hadi Al-Madkhali - qu’Allah le préserve.
...Les plaintes nous parviennent de toutes les contrées du Monde!!!

L’éminent savant et porteur de l’étendard à cette époque de la science de la critique et de l’éloge Cheikh Rabî’ bin Hâdî Al-Madkhalî –qu’Allah le préserve- après avoir longtemps patienté et longtemps conseillé a mis en garde contre Yahyâ Al-Hajourî et ce après Al-Maghreb le mardi 1 de Joumâdâ Al-Oulâ 1434 h. correspondant au 12 Mars 2013 en parlant de Yahyâ Al-Hajourî de la manière suivante :

"Aujourd’hui (aux yeux de Yahyâ) tous les salafis sont des innovateurs… tous sont des innovateurs ! Les prédicateurs et les savants sont tous sous ses pieds. Les plaintes nous parviennent de toutes les contrées du Monde."

Par Allah ! (L’un d’entre eux) part étudier (à Dammâj) deux ou trois jours, un mois ou deux puis part au bout du Monde en Russie (disant) : " ‘Oubayd, ‘Oubayd. Yahyâ". Yahyâ au ciel et ‘Oubayd un innovateur !

Voilà leur appel !

En Grande-Bretagne, au Soudan, en Egypte, en Turquie, au Kenya, en Lybie : (dans) tous ces pays (ils) sont très chargés contre les salafis et la salafiyyah. Une haine sans pareille !

Nous sommes patients depuis sept ans alors que nous parviennent les plaintes et les lettres et nous, nous attendons qu’il rectifie sa voie. Maintenant il est nécessaire que Yahyâ rectifie sa voie et ses manières d’agir car s’il persiste là-dessus une fitnah sans pareille aura lieu.

Un frère présent : écris-lui ! Ecris-lui !

Cheikh Rabî’: lui écrire quoi ?!

Le frère : écris-lui une lettre !

Cheikh Rabî’ : Je vous la donne maintenant. Je l’ai conseillé et conseillé et conseillé et conseillé, ce conseil durant parfois deux heures et demie et lui n’écoute pas. Il promet et ne tient pas sa promesse. Qu’Allah vous bénisse ! Ses étudiants sont des extrémistes d’un extrémisme sans pareil ! C’est-à-dire (qu’ils disent à son sujet) : "L’imam des thaqalayn (N.d.t : Les Djinns et les Hommes !), le conseiller digne de confiance"… de l’exagération, de l’exagération, de l’exagération. La da’wa des chouioukhs ibn Bâz et Al-Albânî… était comme ça (N.d.t : Le son de l’audio n’étant pas clair à cet endroit je ne suis pas sûr de la partie en italique.) ? Alors qu’ils étaient vivants ?

Le frère : Ô Sheikh ! Si (seulement) il pouvait y avoir des conseils, des lettres et …qu’il écoute.

Cheikh Rabî’ : Allez le conseiller. Ne tambourinez pas pour lui ! Et ne l’applaudissez pas !

Le frère : Par Allah ! Nous faisons le conseil.

Sheikh Rabî’ : Et prenez à son égard des prises de positions d’hommes ! Car il est celui qui fait le plus de mal à la da’wa salafiyyah!

Le frère : Par Allah ! Nous faisons le conseil.

Cheikh Rabî’ : Il n’y a personne qui ne fasse plus de mal (à la da’wa salafiyyah) que Yahyâ ! Dammâj est la seule (école pour Yahyâ et ses suiveurs), toutes les autres écoles sont sous ses pieds (il les a mises sous ses pieds). Mon frère nous avons en Arabie de grandes écoles! Y étudient un grand nombre (N.d.t : Le son de l’audio n’étant pas clair à cet endroit je ne suis pas sûr de la partie en italique.) mais de plus des milliers de gens tous sur le manhaj salafi ! Ils appellent à la salafiyyah et la défendent.

Il (Yahyâ) les met toutes sous ses pieds. En Arabie, au Yémen, en Algérie, partout. Il (Yahyâ) les met sous ses pieds.

De l’exagération ! Et il n’y en a pas un qui dit que c’est une erreur ! (Ils ne font que dire :) Âmîn ! Âmîn ! Âmîn ! De l’exagération ! Cela n’est pas la salafiyyah et ce n’est pas le manhaj salafi".


Ecouter le Cheikh :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.



Télécharger (PDF) | Télécharger(mp3)  |  | Durée : 0 h 02 min

Source : http://ar.salafishare.com/YpC#
Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman